Image parMabel Amber, still incognito… de Pixabay

Lecteurs de Jacques a dit : « Aime l’école ! » :

A-B M. – céramiste : « Je voulais vous féliciter pour votre livre Jacques a dit : « Aime l’école! » Je l’adore ! C’est vraiment génial : je partage totalement avec vous cette vision de l’école ! De plus, c’est super bien écrit, tour à tour drôle et émouvant, léger et profond. Les personnages sont super attachants ! Bravo de tout cœur ! »

Marianne – institutrice : « Je me régale, je souris, je fronce les sourcils, je me remets question, je me désole de la réalité de l’enseignement d’aujourd’hui, je me réjouis de voir que certains y croient encore (heureusement). Tout est tellement juste et bien écrit. J’ai envie de l’offrir à tout le monde ! Il ne me reste que quelques pages à lire, mais je n’ai pas envie d’arriver à la fin ! »

Stéphanie – jeune maman : « Je n’ai lu que le premier chapitre pour l’instant, mais c’est top ! Moi qui déteste lire… Je trouve que c’est très agréable, on ne voit pas le temps passer. »

Jonathan – ancien étudiant à l’école normale : « J’ai passé un très bon moment à lire votre livre. Bravo ! C’était une bonne idée et je l’ai déjà mis entre les mains d’une amie directrice d’école ! Ah oui… et la nostalgie du dernier chapitre fonctionne vraiment bien… que de souvenirs ! »

Lisiane – secrétaire retraitée de l’enseignement spécialisé : « Je viens de terminer la lecture de votre livre Jacques a dit : « Aime l’école ! » et je l’ai trouvé très intéressant mais aussi très divertissant. Il devrait être lu par toutes les personnes ayant en charge la garde ou l’instruction des enfants, d’adolescents et pourrait même faire l’objet de débats car la lecture de ce roman interpelle, nous oblige à la réflexion, à l’introspection et à une remise en question de la prise en charge des enfants et de la manière dont nous nous comportons entre nous mais aussi avec eux, de ce que nous exigeons d’eux mais que nous sommes parfois incapables de nous appliquer à nous-mêmes. De même, discutons de la pertinence des programmes scolaires tels qu’ils sont encore appliqués aujourd’hui… Je souhaite que votre roman fasse son chemin et permette le changement dans tous les établissements. »

 

Lecteurs de L’enseignant éclairé – L’empathie :

Marianne – institutrice :  » J’ai terminé le chapitre concernant « L’accueil »….. Merci Natalie pour ta justesse, ta bienveillance, tes questions pertinentes sur notre comportement, ta facilité à nous mettre en question de manière positive….. Nous avons tous à gagner à te lire. Je ne peux qu’encourager les enseignants, les éducateurs, les accueillants, les étudiants…….à se procurer ton livre. »

Deux institutrices d’une école primaire ordinaire de Bruxelles : « Nous avons adoré votre livre ! Nous sommes entièrement d’accord avec vos propos sur la relation enseignant-élève. Tous les enseignants de notre école devraient avoir ce livre entre leurs mains. »

 

Lecteurs de L’enseignant éclairé – La discipline :

Marianne – institutrice : « A vous qui avez lu le premier tome ( L’empathie), vous ne serez pas déçus de ce second. Natalie nous expose sans langue de bois, les aspects de la discipline à l’école. Riche de liens théoriques et législatifs, d’expériences personnelles et recueillies, ce tome nous amène une fois de plus dans des réflexions constructives sur nos modes de fonctionnements scolaires. N’hésitez pas, n’ayez pas peur d’être remués, de changer de regard! Merci Natalie!! »

 

Lecteurs de En vers et pour tous – L’évidence d’écrire :

Rose-Marie : « Bonjour Natalie. Heu… Comment dire ? J’ai lu votre livre, non, je l’ai dévoré d’une traite. Je me suis retrouvée par moment dans mon adolescence… A quand le prochain !!!! Bonne continuation. »

Julie – logopède : « J’ai trouvé ça très émouvant parce que j’ai ressenti la douleur du personnage. »

Virginie – Tout est bon dans le poisson : « J’ai adoré. Il faudrait davantage de livres comme ça ! »